• E 47 de Cahors à Lascabanes

     

    E 47 - Vendredi 20 septembre de Cahors à Lascabanes – Lot – 25 km


    E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes


    E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes


    E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes


    E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes


    E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes

    E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes   E 47 de Cahors à Lascabanes


    Le petit-déjeuner avec l’ami Madhi fut parfait, maintenant l’itinérant attend de découvrir le Pont Valentré, d’autant que le chemin qu’il me préconise,  longe au plus près le Lot. Me voilà au pied de son immeuble, mais un pèlerin s’informe de la possibilité d’acheter une cape de pluie et après quelques échanges, c’est une remontée à l’appartement pour prendre un dernier café et échanger sur l’importance ou nom de la cape, ou du parapluie. Les cheminants ont parfois des discussions très pratiques voire prosaïques.


    Une autre pause café s’impose avec comme point de vue le pont Valentré devant, à gauche le Lot.

    Cependant, il faut bien repartir, traverser le Lot en empruntant le Pont Valentré, et débuter la rude montée pour arriver à la Croix de Magne : une bonne grimpette, oui, mais seules les quelques dizaines de marche du début sont raides, sinon le final est sans souci.


    Puis ce sera le Quercy Blanc toute la journée, avec une pause restauration à Labastide-Marnhac. L’itinérant vient de changer de monde, il est sur la voie du Puy,  en cette fin septembre, les pèlerins sont moins nombreux, mais on rencontre néanmoins du monde, notamment un groupe de Jurassiennes (9) qui chaque année prennent une semaine pour cheminer ensemble. Elles sont venues en minibus, elles le retrouveront dans quelques jours à Condom.


    Ce soir, l’hébergement a lieu à Lascabanes, un bourg (199 habitants) qui ne vit que grâce au chemin.


    Les territoires traversés :


    Labastide-Marnhac – Lascabanes



    La trace de Cahors à Lascabanes

    « E 46 de Vers à CahorsE 48 de Lascabanes à Lauzerte »
    Partager via Gmail