•  

    E 31 - Lundi 2 septembre de Crozant à La Souterraine – Creuse – 28 km

    E 31 de Crozant à La Souterraine    E 31 de Crozant à La Souterraine   E 31 de Crozant à La Souterraine


    E 31 de Crozant à La Souterraine   E 31 de Crozant à La Souterraine   E 31 de Crozant à La Souterraine


    E 31 de Crozant à La Souterraine   E 31 de Crozant à La Souterraine   E 31 de Crozant à La Souterraine

     


    Crozant sous le soleil est magnifique, la remontée vers le village conduit l’itinérant au cœur de la bourgade, où il y a peu de commerces ouverts, les touristes ont repris le travail. Le chemin se poursuit en empruntant la vallée de la Sédelle, quelques bâtis magnifiques agrémentent le parcours.


    Puis par de petites routes de campagne, l’itinérant traverse quelques bourgs au nom bien charmant : La Chapelle Baloue, Saint Germain Beaupré, Saint Aignant de Versillet, ces quelques villages ont dû connaître une autre vie, elle doit remonter à de nombreuses années, les maisons à vendre sont nombreuses et souvent achetées par des Anglais.


    La diagonale des villages oubliés elle est là, bien présente.


    La campagne limousine avec ses châtaigniers souffre vraiment de grande sècheresse, de nombreux arbres jaunissent en ce début septembre.


    L’accueil de Claudine au gîte d’étape « Le Coucher du Soleil » fut parfait, elle constate que le nombre de pèlerins sur la voie de Vézelay baisse régulièrement.


    Les territoires traversés :


    La Chapelle Baloue - Saint Germain Beaupré - Saint Aignant de Versillet




    La trace de Crozant à La Souterraine

    Partager via Gmail

  •  

    E 30 - Dimanche 1er septembre de Gargilesse-Dampierre à Crozant – Creuse – 21 km

    E 30 de Gargilesse-Dampierre à Crozant   E 30 de Gargilesse-Dampierre à Crozant   E 30 de Gargilesse-Dampierre à Crozant

    E 30 de Gargilesse-Dampierre à Crozant   E 30 de Gargilesse-Dampierre à Crozant   E 30 de Gargilesse-Dampierre à Crozant

    E 30 de Gargilesse-Dampierre à Crozant   E 30 de Gargilesse-Dampierre à Crozant   E 30 de Gargilesse-Dampierre à Crozant


    Ce matin, le ciel est voilé, les températures ont chuté, l’itinérant apprécie, en fin de journée, quelques kilomètres avec une petite pluie, la première depuis Vézelay, il y a 11 jours.


    La première partie se déroule, en suivant au plus près la rivière Creuse. Le franchissement du Pont des Piles me conduit à Eguzon, où je fais une petite pause, le bar accueille les parieurs du tiercé, les joueurs du loto, les acheteurs du journal du jour, et, quelques clients sont encore en grandes discussion devant un verre de blanc, ou un café.


    Il est temps de reprendre les chemins, une petite pluie s’annonce, elle est si peu violente, que la veste restera au fond du sac.


    Puis c’est l’arrivée à Crozant, la vallée des peintres, et l’entrée en Creuse. Les paysages depuis quelques kilomètres se modifient, les châtaigniers sont omniprésents.


    Les territoires traversés :


    Cuzion – Eguzon - Crozant



    La trace de Gargilesse-Dampierre à Crozant

    Partager via Gmail


  •  

    E 29 - Samedi 31 août d’Argenton sur Creuse à Gargilesse-Dampierre – Indre – 14 km



    E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre

    E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre

    E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre

    E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre

    E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre   E 29 d'Argenton sur Creuse à Gargillesse-Dampierre


    Jeudi et Vendredi, l’itinérant fit une pause, ces deux jours furent consacrés au tourisme à Argenton, sans sac à dos, apprécier les berges de la Creuse, le centre ville et quelques visites, la grande chaleur est un frein à la dépense d’énergie.


    Puis ce matin, ce fut le départ pour une étape courte, en suivant la Creuse, puis des chemins en forêt, de petites montées suivies de descentes, la chaleur arrive cependant. L’itinérant arrive avant 13 heures à Gargilesse-Dampierre.


    La fin de saison touristique a vidé les rues du village, peu de vie, la visite de l’église est possible, le château et son expo de peintures, la maison de Georges Sand. Ce soir, le gîte municipal, est la « propriété » de l’itinérant, seul maître des lieux.

     

    Les territoires traversés :


    Argenton sur Creuse - Le Péchereau - Le Menoux - Gargilesse-Dampierre



    La trace d'Argenton sur Creuse à Gargilesse-Dampierre

    Partager via Gmail

  •  

    E 28 - Jeudi 29 août d’Issoudun à Neuvy-Pailloux – Indre – 18 km



    E 28 d'Issoudun à Neuvy Pailloux   E 28 d'Issoudun à Neuvy Pailloux   E 28 d'Issoudun à Neuvy Pailloux


    E 28 d'Issoudun à Neuvy Pailloux   E 28 d'Issoudun à Neuvy Pailloux   E 28 d'Issoudun à Neuvy Pailloux

     

    Ce matin, le ciel est gris, la chaleur est moindre, ouf ! Un tour de centre ville, un café en terrasse, et l’itinérant poursuit cette diagonale par des chemins qui longent les routes de campagne, puis, hélas, encore du bitume. Il fait une pause à Thizay, au centre du village, sur une placette à l’ombre des platanes, avec quelques tables pour faire une pause.


    Un pèlerin, Jean-Paul, arrive et partage la table du pique-nique de l’itinérant. JP est parti à 100 km au-delà de Vézelay, son objectif Compostelle dans deux mois. Nous nous retrouvons ce soir à Neuvy, chez Monique, un accueil très sympa !


    Monique fut garde-champêtre dans sa commune de Neuvy, maintenant, elle est hospitalière sur le chemin de Vézelay.


    Jean-Paul est le premier pèlerin rencontré depuis Vézelay.


    Demain, ce sera repos, l’itinérant prendra la direction de la gare de Neuvy, donc un train, qui le conduira à Argenton sur Creuse, la chaleur des jours précédents préconise une pause, par mesure de bon sens.

     

    Les territoires traversés :

    Issoudun – Thizay - Neuvy-Pailloux



    La trace d'Issoudun à Neuvy Pailloux

    Partager via Gmail

  •  

    E 27 - Mercredi 28 août de Bourges à Chârost – Cher – 27 km

    E 27 de Bourges à Charost   E 27 de Bourges à Charost   E 27 de Bourges à Charost

    E 27 de Bourges à Charost   E 27 de Bourges à Charost   E 27 de Bourges à Charost

    L’hébergement étant à deux pas du parvis de la Cathédrale Saint Etienne, c’est l’occasion de prendre quelques photos tranquillement. Par une enfilade de rues commerçantes, la ville s’éloigne lentement, après de nombreux kilomètres, l’itinérant arrive à une borne méridienne, celle de la « méridienne verte » (posée en 2000).


    Le chemin se déroule de façon un peu monotone dans la plaine du Berry, peu de cultures, quelques tournesols, bien grillés par le soleil, peu de forêt, pour progresser à l’ombre, quelques uns égaient leur propriété.

     

    Une arrivée à Chârost, j’aurais du trouver, un hébergement, rien …

    L’itinérant fera du stop pour rallier Issoudun.

    23 km de plaine, 4 de forêt … une journée à oublier.


    Les territoires traversés :


    La Chapelle Saint Ursin – Morthonniers - Villeneuve sur Cher - Chârost



    La trace de Bourges à Charost

    Partager via Gmail

  •  

    E 26 - Mardi 27 août de Sainte-Solange à Bourges – Cher – 15 km

     
    Sainte Solange   E 26 de Sainte Solange à Bourges   E 26 de Sainte Solange à Bourges

    Bourges, la Cathédrale Saint Etienne   E 26 de Sainte Solange à Bourges   E 26 de Sainte Solange à Bourges


    La nuit fut excellente, le petit déjeuner très correct, l’hospitalière conduit l’itinérant à la Chapelle Sainte Solange, dans la commune éponyme, la patronne du Berry. L’une de ses amies ouvre l’église pour y découvrir quelques tableaux en mémoire de la Saint Solange.


    Puis, elle décide, de le conduire plus loin, pour éviter quelques km de bitume. Elle le laisse au début de la voie romaine qui le mènera à Bourges, rapidement la cathédrale Saint Etienne se laisse apercevoir au fond de la plaine berrichonne.


    Mais, pour arriver au lieu de l’hébergement du jour, il faut parcourir 5 km de rues, pas top !


    L’après-midi sera consacré, à la sieste, la petite lessive, la découverte du centre de Bourges, en soirée partage du repas avec Séverine.


    Les territoires traversés :

    Sainte-Solange - Saint Germain du Puy - Bourges

     

     

    La trace de Sainte Solange à Bourges

    Partager via Gmail

  •  

    E 25 - Lundi 26 août de Charentonnay à Brecy – Cher – 28 km

     
    E 25 de Charentonnay à Brecy   E 25 de Charentonnay à Brecy   E 25 de Charentonnay à Brecy

    E 25 de Charentonnay à Brecy   E 25 de Charentonnay à Brecy   E 25 de Charentonnay à Brecy

     


    Aujourd’hui, une étape sans grand intérêt, d’une platitude sans fin ! Une campagne berrichonne écrasée par le soleil, avec des cultures en grande souffrance. La traversée de trois centres bourg : Baugy, Villabon pour arriver à Brecy, l’itinérant aura marché trois kms en sous bois et 25 sous le soleil.


    Et au terme de cette fournaise, le plaisir d’un accueil parfait par une dame qui pense avoir du sang noble (descendant d’un Comte, d’un Prince et peut-être d’un Roi), sa généalogie remontrait au-delà de 1330.  Qui dit mieux …


    Les territoires traversés :


    Couy- Baugy – Villabon - Brecy




    La trace de Charentonnay à Brecy

    Partager via Gmail

  •  

    E 24 - Dimanche 25 août de Raveau à Charentonnay – Cher – 22 km

    La Charité sur Loire - La Loire   La Loire   E 24 de Raveau à Charentonnay

    La Charité sur loire   E 24 de Raveau à Charentonnay   E 24 de Raveau à Charentonnay


    E 24 de Raveau à Charentonnay   E 24 de Raveau à Charentonnay   E 24 de Raveau à Charentonnay

     

    Le programme de l’itinérant, hier soir, était de faire une petite étape jusqu’à La Charité-sur-Loire, mais ce dimanche matin, la forme est revenue, donc le programme est modifié.


    Le chemin de Raveau à La Charité, met en jambe. Une petite pause à la Charité, comme il est près de 11 h 00, les boutiques sont prises d’assaut. Ensuite c’est la traversée de la Loire, et, par les chemins de la plaine du Cher, direction Charentonnay ou j’arriverai à 15 h 00 accueilli fort sympathiquement par Jacqueline.


    Le chemin a traversé des chaumes de blé et d’immenses champs de tournesol, ces derniers sont bien rabougris, ce fut une étape facile, hormis la chaleur qui a beaucoup perturbé  l’itinérant.


    Les territoires traversés :


    La Charité sur Loire - La Chapelle Montlinard - Saint Martin des Champs – Sancergues – Charentonnay



    La trace de Raveau à Charentonnay

    Partager via Gmail

  •  

    E 23 - Samedi 24 août de Bourras la Grange à Raveau – Nièvre – 33 km


    E 23  de Bourras la Grange à Raveau   E 23  de Bourras la Grange à Raveau   E 23  de Bourras la Grange à Raveau

    E 23  de Bourras la Grange à Raveau   E 23  de Bourras la Grange à Raveau  E 23  de Bourras la Grange à Raveau

    E 23  de Bourras la Grange à Raveau   E 23  de Bourras la Grange à Raveau   E 23  de Bourras la Grange à Raveau

    E 23  de Bourras la Grange à Raveau   E 23  de Bourras la Grange à Raveau  

     

    Le départ est programmé tôt, donc petit déjeuner à 7 h 00 pour profiter ensuite, et, au maximum de la fraîcheur matinale. La journée sera chaude, très chaude.


    Une première pause à Arbouse (km 15) en forêt, puis d’immenses champs de chaume de blé, ici il est cultivé pour la paille, qui est utilisée pour l’élevage. Plus loin les « Côtes de la Charité » un vignoble local renommé, vous connaissez ?, l’itinérant non.


    Après, c’est Murlin et son énorme scierie, dans une commune de 92 habitants. L’itinérant cheminera, ensuite, en forêt, sur une très longue ligne droite, 6 kms, bordée par des étangs au niveau très bas, pour arriver à Raveau sous une forte chaleur (plus de 30°).

     

    Les territoires traversés :


    Champigny – Arbrouse – Murlin - Raveau




    La trace de Bourras la Grange à Raveau

    Partager via Gmail

  •  

    E 22 - Vendredi 23 août de la Grange Treillard à Bourras la Grange – Nièvre – 17 km


    La Grange Treillard   la plaine   E 22 de La Grange Treillard à Bourras la Grange

    E 22 de La Grange Treillard à Bourras la Grange   E 22 de La Grange Treillard à Bourras la Grange   E 22 de La Grange Treillard à Bourras la Grange

    E 22 de La Grange Treillard à Bourras la Grange   E 22 de La Grange Treillard à Bourras la Grange  E 22 de La Grange Treillard à Bourras la Grange

    Dans la prestation, je suis invité à partager le petit-déjeuner avec eux, il fut long, très long. L’itinérant souhaitait être sur les chemins au plus tard à 8 h 30, ce fut un départ à 10 h 00.


    La chaleur ira croissant tout au long de la journée, l’itinérant traverse Cuncy les Varzy avec son église et quelques hameaux, puis la forêt de Ronceaux avec ses chênes centenaires.


    A la sortie de la forêt Bourras la Grange accueille l’itinérant.


    Les territoires traversés :

     

    Villers le Sec – Varzy - et le village de Bourras la Grange




    La trace de La Grange Treillard à Bourras la Grange

     

    Partager via Gmail