•  

    J9  Vallonbrun > Plan du Lac

    Le neuvième jour de ce périple de 12 jours.  

    J9  Vallonbrun > Plan du Lac

     

    Ce matin le ciel légèrement voilé, les nuages laiteux disparaitront en matinée, puis grand ciel bleu, le soleil chauffe.

    Après un passage au refuge du Cuchet (2160m) du PNV non gardé, poursuite par un sentier qui nous conduit en forêt, il faudra remonter par un rude sentier en lacet.

    Le pique-nique est le bien venu à la Femma (pas le refuge, un autre lieu dit) et par un très long sentier en balcon direction le refuge du Plan du Lac (2364 m) refuge PNV. Du parking de Bellecombe au refuge de très nombreux randonneurs d’un jour nous les croisons, ils reviennent à leur auto …
    L’accueil au  Refuge parfait.

     

    Les chiffres du jour
    Point haut 2481 m, bas 1926 m, Le Plan du Lac 2364 m

    + 1011 m  - 871 m
    19  km – grand beau, frais pour la première heure

     

    le refuge du Plan du Lac 


  •  

    J7  Le Fond des Fours > Bonneval sur Arc

    Le septième jour de ce périple de 12 jours.  

    J7  Le Fond des Fours > Bonneval sur Arc

    Ce matin le moral dans les chaussettes, la pluie, la vrai s’est invitée, … attente, puis une éclaircie qui se confirme, départ pour le col des Fours (2976 m), comme hier dès 2700, et plus nous approchons du col plus manteaux neigeux devient dense et régulier, par chance les nuages montent, le col est bien là. Là haut, il fait froid quelques petits degrés et en ressenti légèrement négatif.

    Maintenant il faut redescendre, mais la neige de 15 à 20 cm, il est où le sentier « officiel ». La première demi-heure de descente se transforme en une bonne heure, prudence … Ouf nous voila arrivés à 2700, le sentier se matérialise.

    Nous voila donc partis pour une longue descente (2976-1787), petite pause pique-nique au Pont de la Neige (2528 m), la route qui vient de Val d’Isère en passant par le col de l’Iseran emprunte ce dernier.

    Arrivée à Bonneval sur Arc (1787), hébergement privé, un grand ciel bleu avec un chaud soleil, tout va pour le mieux. Ce soir menu spécial, fondue savoyarde, pour recharger les accus et les neurones, ils ont été bien sollicités lors de cette étape.

     

    Les chiffres du jour
    Point haut 2976 m, bas 1787 m, Bonneval sur Arc (1787 m)

    + 676 m  - 1399 m
    19 km – pluie, froid, ciel bleu et grand beau

    les travaux sur les trois chalets du Fond des Fours 

     

     

    le col des Fours 

     

     

     

    le Pont de la Neige

     

    Bonneval sur Arc 


  • Le huitième jour de ce périple de 12 jours.  

    J8  Bonneval sur Arc > Valonbrun

     

    Après quelques courses à la coopérative locale, départ sous un beau ciel bleu, par le Chemin du Petit bonheur nous arrivons à Bessans, ce dernier plat et à nouveau plat.

    Sur le bord du sentier le Rocher du Château avec ses peintures rupestres. Petite pause sur la place du village de Bessans, la rando se poursuit jusqu’au village le Collet (1752 m), et là, la seule difficulté de la journée, une montée régulière pour arriver à Vallonbrun (1752 > 2295), refuge PNV.

    Le refuge et l’accueil du gardien très sympa

     

     

    Les chiffres du jour
    Point haut 2295 m, bas 1677 m, Vallonbrun 2295 m

    + 701m  - 228 m
    17  km – grand beau

    au revoir Bonneval

     

    la place centrale de Bessans

     

     

     

    avant d'arriver à Vallonbrun

     

     

    le refuge de Vallonbrun


  •  

    J6  La Femma > Le Fond des Fours

    Le sixième jour de ce périple de 12 jours.  

    J6  La Femma > Le Fond des Fours

     

    Au petit-dej, le baromètre moral est comme le temps, plombé, il pleut, ciel « très opaque », un sourire les bouquetins et/ou chamois (aller deviner avec cette brume, gambadent en contrebas. Ils ont remplacé les marmottes et marmottons vus hier à notre arrivée.

    Départ pour le col de la Rocheure (ou Gueces de Tignes) 2911 m. Il a neigé cette nuit et dès 2700 m, les bords du sentier sont blancs, l’herbe et les fleurs disparaissent sous le manteau neigeux. A notre droite un troupeau de vaches redescend pour trouver de l’herbe verte. Pour les derniers hectomètres un magnifique tapis neigeux, au col frisquet.

    La descente vers le Refuge du Fond des Fours (refuge PNV 2537 m), sans difficulté, peu de neige sur ce versant du col. Il est urgent d’arriver, la pluie revient. L’accueil au refuge très sympa, la gardienne nous propose de nous installer tranquillement, elle peut nous préparer une soupe montagnarde, proposition acceptée, le menu soupe de légumes mixées avec son morceau de tomme et pour les plus affamés une omelette.

    Une équipe de jeunes charpentiers sont à refaire les couvertures des 3 chalets, les matériaux utilisés des lames de mélèze importé de Russie.

    L’après-midi, il pleut, donc sieste bien au chaud, jeu de cartes.


    Les chiffres du jour
    Point haut 2911 m, bas 2342 m, Le Fond des Fours (2537 m)

    + 746 m  - 553 m
    12 km – pluie, froid, ciel plombé

     

     

     

     


  • la maison de Jean Yole

     

    Mercredi 30 août, pour clore le mois d’août

    rando 22 km du côté de Mesnard la Barotière et Vendrennes,
    Au départ de Vendrennes quelques km de petites routes, puis la forêt du Défend, le lac de a Tricherie (les vacanciers ont déserté les bords du lac) les pédalos et autres embarcation sont au repos. Après avoir traversé la D 160, la forêt du parc Soubise. Je pensais pousser une pointe jusqu’à l’abbaye de la Grainetière, mais barrière, barbelés. Sur un sentier forestier, une biche se promène, et se cache de suite.

    Sortie sans aucune difficulté, temps très gris, sans pluie,
    par contre peu de bâti marquant, sauf la maison de Jean Yole écrivain vendéen

    A refaire en hiver lorsque les chemins classique sont boueux et par beau temps pour avoir des photos plus lumineuses.

    les chiffres de la rando
    21,6 km
    + 131, - 131
    durée 5 h 02 incluant les différentes pauses (pommes, photos)

     

    Mesnard la Barotière, Vendrennes

     


  •  

    J5  Les Barmettes > La Femma

    Le cinquième jour de ce périple de 12 jours.  

    J5  Les Barmettes > La Femma

     

    La nuit fut calme, mais il a plu sur le matin et pour le départ il pleut …


    Direction le Lac des Vaches (2318 m) avec de la pluie, des nuages, de petites éclaircies, le col du jour celui de la Vanoise (2517 m). Une pause café au Refuge de la Vanoise (PNV). La bâtisse moderne avec un accueil « tout confort », l’intérieur du lambri clair.

    Il faut reprendre le chemin, à notre gauche La Grande Casse, la Pointe de la Réchasse sont dans les nuages, temps mitigé, sur le chemin le lac Rond, les Lacs de la Vanoise, après le Blockhaus, à gauche, la vallée du Torrent de la Leisse se déroule sur des kilomètres dans un son écrin beige/vert

    Direction du Refuge d’Entre Deux Eaux (2120 m), refuge privé et centenaire, pause restauration « soupe chaude  avec fromage » s’impose après les nombreuses averses de la matinée.

    En suivant le Torrent de la Rocheure direction la Femma, la pluie nous oublie.
    L’accueil à la Femma (refuge PNV) très moyen et au menu des lentilles … alors presque brrk …

     

     

    Les chiffres du jour
    Point haut 2517 m, bas 2036 m, La Femma (2352 m)

    + 1073 m  - 756 m
    21 km – de la pluie, des éclaircies, un soleil très timide

     

     

    J5  Les Barmettes > La Femma  

    le refuge des Barmettes sous la brume et la pluie du matin

    la traversée du lac des Vaches

    le fond de vallée et la bas le col de la Leisse

    le Mont Saint Michel ...  je ne pense pas  ...




  •  

    J4 La Valette > Les Barmettes

    Le quatrième jour de ce périple de 12 jours.  

     


    Pour cette étape le grand beau est au rdv, une petite descente pour débuter la journée puis une légère grimpette (col de la Valette – 2668 m). Nous laissons le Petit et Grand Marchet à droite puis descente, direction Pralognan par le Pas de l’Ane.

    Descente compliquée, je ne pense pas qu’un seul âne se soit aventuré pour franchir certains tronçons, ensuite la forêt de l’Isertan.

    Pique-nique, près du camping à Pralognan (1455 m), la remontée en passant par les cascades de la Fraîche, puis le torrent Nant de la Crepena,  puis par un sentier en lacet dans une magnifique sous bois forestier nous arrivons au refuge des Barmettes (refuge privé).

    Nous retrouvons la foule des touristes-randonneurs qui redescendent soit du Refuge de la Vanoise, soit du lac des Vaches.

    Accueil sympa, au menu ce soir et pour la seconde fois des lentilles (no comment)


    Les chiffres du jour
    Point haut 2668 m, bas 1455 m, Les Barmettes (2010 m)

    + 585 m  - 1216 m
    11 km – grand beau

     

      

     

     

      


  •  

    J3 Peclet Polset > La Valette

    La troisième étape de ce périple de 12 jours.  

     

    Départ en descente et sous un magnifique ciel bleu, la vallée de Chavière, avec un arrêt à la ferme du Ritord, pause café et achat de fromage, fabrication artisanale (les tommes, etc).

    Au niveau du refuge du Roc de la Pèche (1879 m), le chemin à droite direction La  Motte, le Plan des Bôs, le chalet Clou, les chalets des Nants pour arriver au refuge de la Valette – PNV –

    Une étape sans difficulté particulière, la montée vers la Valette, longue, mais régulière

    Le refuge 3 chalets : accueil – dortoir – gardiens et pour assurer le nettoyage des abords une basse cour. Ce soir excellent accueil.

    Petite ballade sur ce plateau, plus loin une ancienne bâtisse tombe en ruine, et la bas deux petits lacs, au retour quelques bouquetins terminent leur repas du soir


    Les chiffres du jour
    Point haut 2605 m, bas 1879 m, La Valette (2590 m)

    + 892 m  - 720 m
    14 km – grand beau

     



    J3 Peclet Polset > La Valette

    la ferme du Ritord -  première phase de votre prochain fromage 

     

    l

    la magie des paysages

     

    la Valette 

     


  • La Haie Fouassière - les bords de Sèvre




    en matinée ... ce lundi 21 août, c'était la rentrée ...,


    rando 22 km à La Haie Fouassière, principalement les bords de Sèvre,
    la rivière est basse très basse, incroyable et partout des lentilles d'eau, elle est donc verte ... un terrain de golf ...

    Les passages dans les vignes (le Muscadet),
    les grappes sont magnifiques et mûrissent rapidement, du moins pour les parcelles qui n'ont pas gelées au printemps,
    et la rien, de rien ...

    rando sans difficultés majeurs chemins et encore chemins,
    quelques villages avec de jolies maisons anciennes ou très récentes,
    les "châteaux" se cachent derrière les arbres,

    à refaire cet hiver pour une approche paysagère différente
    et surtout revoir la Sèvre sous un autre regard


    La Haie Fouassière - les bords de Sèvre





    La Haie Fouassière - les bords de Sèvre


  •  

    J2  L'Orgère > Peclet Polset

    La seconde étape de ce périple de 12 jours.  

    Vanoise 2017 - étape 2  L'Orgère > Peclet Polset

    La randonnée en montagne et son corollaire la nuit en refuge oblige à prendre un autre rythme de vie. Le randonneur regagne son lit tôt, une bonne nuit facilite donne de la qualité à l’étape du lendemain, avec quelques accessoires, parfois les boules quiès, pour une nuit calme.

    La nuit en dortoir ou chambre de 5/6 ou plus avec lits à étages, les plus jeunes sont au premier, les plus âgés en rdc …

    Le matin réveil aux aurores, le petit-dej 7 h 30 maxi, sinon tu pars le ventre creux

    Ce matin départ en grimpette pour atteindre le col de Chavière (2796 m ) , le col monte régulièrement sauf lors du final, là-haut un peu de vent frais, donc, il faut redescendre rapidement, après un passage très pentu et glissant (beaucoup descendent sur les fesses sur ce passage de terre qui s’effrite), une traversée d’un terre plein ou une centaine de cairns a été édifiée par les randonneurs.

    Bravo et merci aux randonneurs !

    Arrivée au refuge de Peclet Polset tôt, douche, lessive, bière, etc …
    Refuge CAF, accueil sympa, une grande bâtisse moderne, donc des randonneurs en grand nombre dont certains sont là pour une future course glacière (glacier de Gébroulaz – 2700 m)

    Une petite ballade au Lac Blanc, les marmottes profitent de la bonne herbe et des derniers rayons de soleil.

     

    Les chiffres du jour

    Point haut 2796 m, bas 1946 m, Peclet Polset (2474 m)
    + 948 m  - 423 m
    10 km – grand beau

     

     

    J2  L'Orgère > Peclet Polset

    un abreuvoir, avant de quitter l'Orgère, la boucle commence à cet instant

     en montant à la Fournache, derrière,  le Thabor,  mais ou ...

    J2  L'Orgère > Peclet Polset

     quelques fleurs sur le bord du sentier, avant d'arriver au col de la Fournache - 2796 m - la fin un peu raide, la descente facile sauf sur 50 m 

     

     un champ de cairns stylisés,  merci à tous les randonneurs qui rivalisent dans la conception de ceux-ci 

     

    J2  L'Orgère > Peclet Polset

     le refuge de Peclet Polset se découvre, encore 20 minutes ...  la bière, la tartelette, la douche ...

     

                   le lac Blanc à 1/4 h  du refuge, la petite sortie imposée après la douche, les marmottes vous attendent